Traitements des vignes

Le vignoble suisse figure parmi les plus escarpés au monde. Ces vignobles en terrasses et en fortes pentes donnent des vins de grande qualité.

La vigne, sous nos conditions climatiques, ne peut pas se développer et produire des raisins sains sans l’intervention de l'Homme. Sans une lutte préventive, les maladies fongiques, en particulier le mildiou et l'oïdium, mais aussi le rougeot ou le botrytis, anéantissent les récoltes et affaiblissent les ceps jusqu'à ce qu'ils meurent. Sous nos latitudes, la culture de la vigne est indissociable des traitements phytosanitaires.

Aujourd’hui, en Suisse romande et la région de Bienne, plus de 8'000 propriétaires fonciers ou exploitants font appel à l’hélicoptère afin de traiter leurs vignes. Il est devenu l'outil indispensable afin d'aider les vignerons pour alléger leur travail et maintenir des vignes sur des coteaux si pentus.


Les avantages


 

Pénibilité du travail

Plus de 90% des surfaces traitées sont des terrains escarpés, souvent inaccessibles par des chemins.

Les traitements mécanisés (tracteurs, chenillettes) n'y sont toujours pas possibles : ne restent alors que les traitements à la main (gun ou atomiseur). Ces méthodes sont physiquement très pénibles.

De moins en moins de personnes compétentes sont prêtes à accomplir ce travail. Sans l'utilisation de l'hélicoptère, des zones importantes des vignoles escarpés auraient été abandonnées, faute de personnel pour les entretenir.

 

Ecologique

Moins de consommation de carburant : 1 hectare traité à l’hélico = 2 minutes de vol.

Les quantités pulvérisées : 100 lt/ha donc utilisation moindre de l’eau.

L’application par les airs évite le tassement des sols et préserve les murs en pierres sèches.

Les emballages sont éliminés proprement, et pour éviter tous résidus, l’installation est rincée sur les cultures.

 

Nouvelles méthodes culturales

Le regroupement des parcelles facilite indirectement l'implantation de nouvelles méthodes de lutte contre les ravageurs qui exigent elles aussi de vastes surfaces pour être efficaces. Citons par exemple la lutte par confusion contre les vers de la grappe.

Cette méthode biologique repose sur la répartition à large échelle de diffuseurs à phéromones.

 

Economique

Grâce au regroupement des parcelles et à la rapidité de l’intervention, les coûts sont diminués.

 

Contrôle de l’application

Chaque année, des rapports d’opérations sont envoyés aux différents Offices fédéraux et cantonaux.

Des experts confirmés et agréés par l’Office fédéral de l’environnement ainsi qu’un responsable au bénéfice d’un permis de traiter contrôlent le travail au sol.

Nos installations sont calibrées scrupuleusement par notre service technique avant chaque début de saison. Les surfaces sont balisées et la majorité des groupements ont instauré un balisage GPS pour une meilleure qualité de contrôle.

 

Rapidité de l’intervention

L'hélicoptère est capable de traiter rapidement de vastes surfaces dans un laps de temps très court. Pour traiter 1 hectare de vigne, il faut :

    -  3 à 4 heures avec un atomiseur à dos
    -  1,5 heure avec un gun
    -  1 heure en tracteur
    -  2 minutes en hélicoptère

Cet avantage est prépondérant lorsque les conditions climatiques sont défavorables et que les fenêtres météorologiques clémentes sont courtes. L'hélicoptère peut profiter de ces courtes périodes pour traiter de grandes surfaces.


Conditions climatiques

L'hélicoptère n'a pas besoin d'attendre que le sol détrempé par les pluies redevienne sec : dès que le feuillage a séché, l'hélicoptère peut intervenir alors que le tracteur ne peut pas encore pénétrer dans la parcelle sous peine de défoncer le sol.

Les applications aériennes sont extrêmement utiles après une grêle sur le vignoble. La grêle provoque des lésions sur les raisins, lésions qui offrent des portes d'entrée aux maladies.

Un traitement dans les 24 heures après la chute de grêle est indispensable pour sauver la vendange.

 

Les points sensibles


 

Dérive

Tous les appareils diffuseurs provoquent une certaine dérive.

Nos pilotes suivent une formation minimum de 100h de vol avant d’être titularisé pour ce type d’opération sans compter les heures de marche à travers le vignoble pour étudier la topographie, les obstacles.  Ils ont aussi obtenu le permis de traiter afin d’être sensibilisés au monde agricole et environnemental.

Depuis plus de 30 ans qu’Air-Glaciers offre ce service, il est certain que l’expérience acquise a permis de mieux gérer les problèmes liés à la dérive. Nos pilotes œuvrent en principe sur les mêmes secteurs d’année en année, connaissent les lieux et travaillent avec les courants et thermiques locaux.

 

Les produits

Les produits utilisés sont uniquement des fongicides selon une liste stricte établie par l’Office Fédéral de l’Agriculture dont certains produits sont aussi utilisés en culture bio.

Ils sont sans danger pour les abeilles et la végétation aux abords des vignes. Les autres produits phytosanitaires, insecticides, herbicides, etc... sont totalement interdits par hélicoptère en Suisse. Des études sur l'impact de l'hélicoptère n'ont démontré aucune incidence sur le biotope et la faune utile.

La bouillie est préparée par des professionnels avec des dosages précis et corrects en tenant compte du stade végétatif.

Pour vous donner une idée, certains produits sont dosés à 240gr. à l’hectare.

 

Bio ou P.I. ?

Que ce soit en Bio ou P.I tout le monde traite d’une manière ou d’une autre pour assurer un état phytosanitaire satisfaisant de ses cultures et ainsi garantir une récolte.

Le choix dans la manière de travailler ou les techniques appartiennent aux vignerons. Chacun a sa philosophie. L’hélicoptère n’est qu’un outil,  une technologie pour aider durant la période de gros travaux.

Le sulfatage par hélicoptère est soumis à autorisation et comme dit précédemment, les produits sont homologués spécifiquement pour le travail aérien.

Pour votre information, des démarches seront effectuées afin d’élargir la palette des produits pour toute préparation conçue par le vigneron selon les principes de la lutte bio (bourgeons vert ou biodynamie).

 

Les nuisances sonores

Il est vrai qu’un hélicoptère fait du bruit ! Et pourquoi si tôt le matin ?

Afin de profiter des meilleures conditions pour une application optimale, (température, vent, humidité) c’est le matin que l’on retrouve tous ces paramètres.

La météo est l’acteur principal dans l’établissement du plan de traitements. Vous pouvez consulter le programme sur notre site.

Nous pouvons vous assurez que nous faisons le maximum pour ne pas déranger les gens le samedi matin… mais sommes tributaires du temps et parfois, il arrive que nous devons intervenir à ce moment-là.

Cependant, le regroupement des surfaces de plusieurs vignerons permet une séquence de travail faite par un seul intervenant à intervalle de 10 à 14 jours et ainsi concentrer les nuisances sonores sur un court moment.




Air-Glaciers et les vignerons de votre région vous remercient de votre compréhension.  

 

Contact


Air-Glaciers SA, Département du Spray

Rte de l'Aéroport 60, 1950 Sion

Valais, Switzerland

Tél : +41 27 329 14 17 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.