Previous Next

Une fondation pour créer un musée du sauvetage en montagne à Sion

Elle est née ce vendredi 6 septembre 2019. Son nom: «Fondation du musée du sauvetage en montagne et mémorial des pionniers valaisans: Geiger, Bagnoud et Martignoni». Fruit d’un travail de quatre ans, cette fondation vise l’ouverture d’un musée du sauvetage à Sion à l’horizon 2021.

L’enthousiasme se lit sur son visage, la passion habite chacune de ses paroles. Pierre Féraud révèle peu à peu les trésors, glanés au fil de ses recherches, aux membres de la toute nouvelle Fondation pour le musée du sauvetage en montagne. Des archives papiers, des films, des magazines, des photographies. Un minuscule échantillon de la future collection. «Ma maman me forçait à aller voir des musées quand j’étais enfant et maintenant je veux en créer un», lance le médecin à la maison du sauvetage tout juste nommé président de la fondation.


«Un moment historique»

Dans la salle, tous réunis, les représentants des pionniers valaisans du sauvetage en montagne: Bruno Bagnoud, Jacques fils de Fernand Martignoni, Pierre et Raoul Hermann, descendants d’Hermann Geiger. «Ces hommes ont inventé le sauvetage en montagne moderne», leur lance Pierre Féraud. «C’est historique de vous avoir tous ici».

Quelques heures auparavant, tout ce petit monde a acté la création de la fondation dans un bureau de notaire à Martigny. Objectif de cette dernière: créer et ouvrir un musée du sauvetage en montagne, rendant hommage à ses pionniers valaisans, à l’horizon 2021 sur l’aéroport de Sion. «Ce musée sera unique au monde», assure Pierre Féraud, qui travaille depuis quatre ans sur ce projet, qui se veut cantonal. «Il ne peut voir le jour qu’en Valais puisqu’il s’agit du berceau du sauvetage en montagne moderne. Nous avons le terrain, le projet et des archives incroyables à présenter». Les familles des as du sauvetage vont encore l’enrichir par des dons d’objets.


Réunir entre 12 et 15 millions de francs

La commune tout comme le canton soutiennent le projet selon son instigateur. Des collaborations ont déjà été discutées avec Air Zermatt ou sont envisagées avec le futur Alpole sédunois, pôle de recherche sur l’environnement alpin. Il va falloir maintenant réunir les financements. Entre 12 et 15 millions de francs sont nécessaires pour que le projet se concrétise. Tous y croient.

Source : Le Nouvelliste, Article du 6.9.2019

 

Air-Glaciers, 9 septembre 2019

 

Contactez-nous

Si vous avez besoin de davantage d'informations, n'hésitez pas à nous joindre !

logoagbr.png

Route de l'Aéroport 60, CP 27
1950 Sion - Valais - Switzerland
Tél : +41 27 329 14 15
E-Mail

 

partner.png
partner.png

Recevez notre newsletter

Suivez nous sur les réseaux sociaux

© 2018 Air-Glaciers All Rights Reserved.